Tout comprendre sur l’intelligence artificielle

La semaine dernière Alphago, le logiciel d’intelligence artificielle de Google, a battu 3 fois de suite le joueur de go Lee Sedol. Le programme informatique a réussi  à remporter 3 victoires face au
champion du monde de go, un jeu de plateau ancestral originaire de Chine. Les progrès de l’intelligence artificielle sont de plus en plus importants et pas seulement dans le domaine du jeu. Et si nous étions bientôt entourés de robots ? Jusqu’ou iront ces progrès ? Entretien avec Sekou Diao, étudiant en Master Recherche en linguistique et application informatique à l’Université Bordeaux Montaigne.

Peux-tu nous expliquer ce qu’est l’intelligence artificielle ?

Il y a deux types d’intelligence artificielle, la Strong AI (intelligence artificielle forte) et la Weak AI (l’intelligence artificielle faible).
L’intelligence artificielle forte consiste en un système qui peut simuler l’intelligence humaine : obéir, reconnaître et choisir des buts. Ce type d’intelligence est celle qui est utilisée au niveau des robots qui ressemblent à des hommes.
L’intelligence artificielle faible est utilisée pour des systèmes qui simulent l’intelligence mais seulement pour une seule tâche, un seul domaine. C’est le type d’intelligence qui est utilisée depuis la création de l’intelligence artificielle, grâce à des algorithmes.

Dans le cas d’Alphago, le logiciel de Google, quel est le type d’intelligence utilisé ?

Alphago utilise un système d’intelligence artificielle faible. C’est un logiciel qui ne sait que jouer à des jeux, pas seulement le go mais aussi le pong par exemple. On lui attribue un but, augmenter son score (gagner) et il fonctionne grâce à des algorithmes et des neurones artificiels. Pour atteindre le but qu’on lui a fixé, il apprend, c’est le machine learning.

Qu’est ce que le machine learning ?

Là encore, il y a deux types de machine learning : l’unsupervised machine learning et le supervised machine learning. Dans le cas d’un logiciel comme Alphago, qui apprend à jouer, le unsupervised machine learning (machine learning non supervisé) consiste à montrer des parties de go au logiciel qui les analyses et retient des stratégies pour gagner. Le supervised machine learning (machine learning supervisé) consiste à faire jouer le logiciel face à un joueur expert. Cet expert va lui apprendre à jouer, lui signifier quand il fait des erreurs,…

On voit que des machines peuvent apprendre tout comme des humains. Mais, y a-t-il tout de même des limites à l’intelligence artificielle ?

Il n’y en a pas ! Enfin, la seule limite serait le nombre de neurones et de liaisons dans le cerveau humain difficile à reproduire même s’il y existe déjà des centres de données immenses…

A quand un monde rempli de robots ?

D’ici 10 ans, il y aura un grand nombre de robots ménagers qui auront pour but d’aider les humains. Ils agiront selon des ordres mais ne seront pas capables de prendre des décisions. Par contre, dans 20 ans, il y aura des robots agents qui auront leur propres buts et qui pourront agir seuls, librement. En aucun cas ils ne pourront nous contrôler. S’il faut avoir peur, ce n’est pas des robots mais de l’usage que pourront en faire certaines personnes malveillantes.

propos recueillis par Andréa BLANCHET FRAUD

photo : Tej3478

Publicités

2 commentaires sur « Tout comprendre sur l’intelligence artificielle »

  1. Super intéressant ! Je ne connaissais pas du tout les différents types d’intelligence artificielle et je ne m’imagine pas du tout converser un jour avec des robots autonomes. C’est fascinant !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s